Comment l'eau de lixiviat de décharge est-elle traitée ?

Twitter
LinkedIn
Email
déchargeLixiviatEau

Problèmes actuels - Pollution des déchets solides et lixiviats des sites d'enfouissement

La solution cohérent L'augmentation de la population humaine mondiale associée à l'évolution des modes de vie a conduit à de grandes quantités de pollution par les déchets solides, ce qui entraîne l'épuisement des ressources avec un impact environnemental très négatif.

Même si de nombreuses méthodes ont été utilisées pour surmonter ce problème de pollution par les déchets solides, telles que le recyclage et la réutilisation, le processus d'enfouissement reste l'un des principaux moyens d'élimination des déchets solides. Cependant, la production de lixiviat à partir de ce procédé est l'un des principaux inconvénients de cette méthode et elle est devenue une menace sérieuse pour l'environnement. Le lixiviat des décharges est une combinaison complexe de polluants préoccupants, composé de métaux lourds, de colorants, ainsi que de composants inorganiques et inorganiques. Certains de ces composés sont de nature toxique et réfractaire.

Méthodes de traitement de l'eau de lixiviation

Il est bien connu que le traitement biologique peut être parmi les méthodes de traitement les moins coûteuses pour le traitement des eaux usées. Cependant, la présence de contaminants dans les lixiviats des décharges, notamment des polluants organiques non biodégradables, inhibe les performances de cette technique. La sélection d'une méthode appropriée pour le traitement des lixiviats de décharge dépend essentiellement de la composition de la solution de lixiviat.

Diverses techniques ont été utilisées pour le traitement des eaux de lixiviation des décharges, y compris l'adsorption, l'électro-oxydation, l'oxydation biologique et avancée.

Plusieurs de ces techniques souffrent de certains inconvénients lorsqu'elles sont utilisées pour le traitement primaire de ce type d'eaux usées. Par exemple, la méthode d'adsorption est un processus très lent avec une faible efficacité, le processus d'oxydation électrochimique est sélectif et peut souffrir de la passivation de l'électrode processus; et le processus d'oxydation avancé peut être coûteux et nécessiter des réservoirs de stockage spécifiques pour les réactifs oxydants.

La technique de coagulation chimique conventionnelle présente également plusieurs limitations. Les produits chimiques utilisés pour cette méthode comprennent l'alun et d'autres sels métalliques. Parmi les principaux inconvénients de cette méthode figurent à la fois les coûts d'exploitation et les niveaux élevés de génération de boues solides et son impact sur l'environnement.

Électrocoagulation spécialisée pour le traitement des lixiviats

Traitement d'électrocoagulation a suscité une immense attention au cours des dernières années pour de nombreuses raisons, notamment la relative facilité d'utilisation et l'automatisation.

Ce procédé ne nécessite aucun ajout chimique, et présente une simplicité d'équipement, des temps de rétention relativement courts et de faibles taux de génération de boues.

De plus, la salinité plus élevée typique des solutions de lixiviat entraîne une réduction de l'énergie électrique consommée au cours de ce processus de traitement.

Processus de traitement

Dans le processus de traitement GWT avancé typique, le traitement primaire consiste en un traitement électrochimique spécialisé, suivi de l'utilisation de floculant bio-organique liquide Zeoturb qui est ensuite traité par filtration post-polissage et désinfection selon les besoins, ce qui permet l'évacuation de la solution de lixiviat avec un minimum de impact environnemental.

Vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont l'électrocoagulation spécialisée et le processus de traitement avancé GWT peuvent aider votre organisation à traiter les eaux d'enfouissement ?

Contactez les experts en eau et eaux usées de Genesis Water Technologies, Inc. au +1 877 267 3699 ou contactez-nous par e-mail à l'adresse customersupport@genesiswatertech.com pour discuter de votre situation spécifique.

 

Étude de cas d'application:

Défi:

Un grand conglomérat gérant de nombreuses décharges municipales pour des entités gouvernementales en Inde souhaitait à la fois réduire ses coûts d'exploitation liés au traitement des solutions de lixiviat de décharge générées. De plus, ils souhaitaient évoluer vers des méthodes plus durables pouvant fournir des effluents de meilleure qualité pouvant être rejetés avec un impact environnemental minimal sur les eaux de surface.

Genesis Water Technologies (GWT) a testé avec validation par un laboratoire tiers deux méthodes de traitement GWT différentes sur des échantillons de solutions de lixiviat de décharge fournis par ce client. GWT a optimisé la qualité de l'eau pour répondre aux normes qui lui permettront de rejeter durablement les effluents traités dans les eaux de surface avec un impact environnemental minimal.

L'eau d'alimentation ci-dessous contenait des niveaux élevés de COD, BOD, TOC, TSS, Color ainsi que certains métaux lourds.

Solution:

Genesis Water Technologies a effectué des tests au banc sur plusieurs échantillons de l'eau de lixiviation des sites d'enfouissement des clients provenant de plusieurs de leurs sites d'enfouissement existants.

Ces tests au banc comprenaient l'utilisation de notre système d'électrocoagulation spécialisé suivi d'une clarification post-traitement à l'aide de notre floculant bio-organique Zeoturb avec filtration post-polissage.

GWT a testé plusieurs combinaisons de configuration de processus, notamment en utilisant à la fois l'électrocoagulation avec et sans floculant bio-organique Zeoturb, différents intervalles de traitement et différentes filtrations post-polissage.

Les ajustements finaux d'optimisation du processus se produiraient à l'échelle jusqu'aux débits commerciaux de 1500 2000 à 3 276 m370/j (XNUMX à XNUMX gpm) requis pour un rejet durable dans le cadre des exigences réglementaires.

À la suite de ces tests, des plans pour établir une installation de réutilisation pour gérer leur eau de réutilisation seraient les prochaines étapes.

Résultats:

Les résultats obtenus à partir du processus de traitement optimisé après traitement ont indiqué des réductions de la turbidité à moins de < 5 NTU, le fer a été réduit à moins de 1 mg/l, avec des solides en suspension totaux

réduite à moins de 1 mg/l et validée par des tests de laboratoire tiers.

De plus, d'autres contaminants minéraux se trouvaient dans une plage acceptable pour le client en fonction de leur application applicable spécifique.